< Retour

Article

24/03/2022

L’incroyable destin d’une ânesse adoptée à AVA il y a près de 30 ans

Nous avons récemment été contactés par les propriétaires d’une ânesse nommée Titane, qu’ils avaient adoptée à la ferme-refuge AVA en 1993, et qui est décédée dans sa trentième année à la suite d’un terrible accident. L’occasion de vous partager l’histoire peu ordinaire de cette ânesse qui a vécu une longue et belle vie aux côtés d’humains bienveillants. C’est aussi le moment de rappeler que nous hébergeons actuellement une soixantaine d’équidés dont certains sont proposés à l’adoption et méritent une toute aussi belle vie que celle de Titane.

Recevoir des nouvelles des animaux adoptés à la ferme-refuge AVA nous fait toujours le plus grand plaisir. Alors imaginez notre surprise que lorsque nous avons reçu un mail des adoptants de Titane, une ânesse adoptée chez nous il y a… 28 ans, dans les toutes premières années d’existence de notre refuge (créé en 1986) ! Hélas, nous apprenions à la lecture de ce mail que Titane venait de décéder. Mais, émus par la démarche de ses propriétaires qui avaient pris le temps de nous en informer après tant d’années passées, nous avons voulu en savoir plus sur ce qu’avait été la vie de Titane. Et nous n’étions pas au bout de nos surprises…

Titane, la fille de l’ânesse de Michel Drucker

Titane était toute jeune lorsqu’elle a croisé la route de Pascale et Hervé, un couple d’amoureux des animaux venus l’adopter. Un an plus tôt, Titane était née à la ferme-refuge AVA après la mise-bas imprévue d’une ânesse sauvée de l’abattoir recueillie par l’association. Cette dernière, prénommée Mirabelle, a elle-même été adoptée à AVA quelque temps plus tard par Michel Drucker et son épouse Dany Saval, grands protecteurs des animaux.

« Lorsque nous sommes venus chercher Titane un jour de printemps 1993, nous avons été accueillis par un dénommé Paul, dont nous conservons un excellent souvenir. C’était quelqu’un de vraiment très dévoué qui voulait s’assurer qu’elle soit dans une bonne famille », se rappelle Pascale.

« Une bonne famille », c’est sans nul doute ce que Titane a eu la chance de trouver. Elle a vécu dans un foyer aimant et bienveillant, a partagé son quotidien avec d’autres animaux et a fait le bonheur des enfants de Pascale et Hervé qui ont grandi en même temps qu’elle.

Médiation animale avec des enfants handicapés

Quelques années après son adoption, Pascale et Hervé ont décidé de changer de vie et ont ouvert un gîte rural en baie de Somme, sur le thème « âne et cheval de trait » afin de faire découvrir ces deux espèces. « La rencontre avec mon mari est profondément liée à notre amour commun pour les animaux, qu’on adore, mais surtout pas pour les exploiter », nous confie Pascale. Leur philosophie : s’adapter aux animaux, et non l’inverse. « Mon adage, c’était : ‘réapprenez la lenteur au pas d’un cheval de trait’ pour inciter les gens à souffler, à ralentir leur rythme, à lâcher prise ».

Dans leur gîte, Pascale et Hervé ont créé des ateliers de découverte de l’âne et du cheval de trait. Ils ont accueilli des enfants, notamment souffrant d’un handicap. « Le but était de leur réapprendre la sensation du toucher », explique Pascale, passionnée par l’équi-thérapie et la communication animale. « On était vraiment scotché de voir l’attitude si respectueuse et mutuelle entre les enfants et les animaux ». Titane était très douce et donnait des coups de tête pour recevoir des câlins. « C’est ma fille, lorsqu’elle était bébé, qui lui a appris à avoir un enfant sur son dos, et Titane était très docile, c’était la seule de nos trois équidés qu’on pouvait monter ou atteler sans problème, nous lui avons tout appris par la douceur et la gentillesse ».

L’âme de Titane veille sur sa famille

Aujourd’hui sexagénaires, Pascale et Hervé ont arrêté leur activité de gîte et ont à nouveau déménagé avec leurs animaux. Malheureusement, au tout début du mois de janvier dernier, un terrible incident s’est produit : le chien d’une promeneuse, qui se baladait sur un sentier de randonnée longeant la propriété de Pascale et Hervé, s’est introduit dans la pâture et a pourchassé Titane. Dans sa course, la vieille ânesse a chuté et a dû être euthanasiée après deux jours de lutte pour la vie, afin que ses souffrances soient abrégées. « Nous sommes tous effondrés par la perte de Titane, surtout nos enfants qui ont été élevés avec elle depuis leur plus âge. Ma fille, âgée de 28 ans, m’a dit : ‘c’est une partie de mon enfance qui s’en va’ ».

Mais l’âme de Titane est toujours bien présente : alors qu’une voisine avait perdu son chat depuis 13 jours en forêt, celui-ci a été retrouvé dans la propriété de Pascale et Hervé, sain et sauf, enroulé avec sa laisse au pied d’un buisson d’hortensias. Un vrai miracle, qui laisse le couple imaginer que c’est l’âme de Titane qui a guidé ce pauvre chat vers un lieu où elle trouverait des humains pour l’aider. De là où elle est, Titane continue de veiller.

Nous remercions très chaleureusement Pascale et Hervé d’avoir partagé avec nous l’histoire de Titane, et notre reconnaissance envers eux pour la vie qu’ils lui ont offerte est inestimable. Ce couple de passionnés incarne parfaitement les valeurs de notre communauté, celle de la « grande Famille AVA », et nous ne pouvons que vous encourager, vous aussi, à en faire partie, à travers une adoption, un parrainage, un don, ou simplement le partage de nos actualités.

Faire un don

J'agis pour la vie animale

Découvrez-aussi